top of page
Enjeux sociologiques et théologiques de la sécularisation

Enjeux sociologiques et théologiques de la sécularisation

Abel Ngarsoulede

8500

La société moderne a une perception nouvelle de la religion. Les indicateurs manifestes sont, entre autres, le change- ment dans les sphères économiques, sociales et politiques ; le déclin de la religion avec l’émancipation personnelle, collective et du monde vis-à-vis de Dieu en raison de la montée de rationalité technico-scientifique ; et la perte par l’Église de son autorité dans les institutions et dans la vie des individus. Ceci dénote le glissement d’un état religieux à l’état séculier, la séparation de l’Église d’avec l’État, la diffé- rentiation fonctionnelle et la concentration de l’effort de l’homme sur son auto-épanouissement. Fort de tout ce qui précède, l’Église est appelée à s’impII- quer dans le séculier à l’instar du Dieu trinitaire afin de lui redonner une orientation positive et à proposer au séculier le modèle de vie qui replace Dieu au centre de tous les secteurs de la société et dans tous les aspects de la vie.

bottom of page